IOS -Iphone

Illu. réalisé sur iPhone 3G avec Colors

Illu. réalisé sur iPhone 3G avec Colors

iOS, est le système que j’utilise, je le connais donc relativement bien et depuis le fameux Nokia, j’ai toujours été fidèle à ce système certes très cher… Mais en tant qu’utilisateur je souhaite des appareils fiables, pratiques, performants. Épuisé par les bricolages incessants de mes ordinateurs Windows 95 lorsque j’étais plus jeune.

Ma conscience écolo. étais déjà là, je me suis dit, le smartphone, va remplacer le lecteur CD, à la maison dans la voiture, puis le GPS, me servir de carnet de croquis, puis pour communiquer, ça ne fait pas encore, mon précieux café du matin…

IOS dans tout ça… Fluide et réactif, constamment, mis a jour je le trouve plus cohérent qu’OSX, mais les 2 systèmes « Mac » marchent l’un vers l’autre, ce qui simplifie grandement l’expérience utilisateur. Ce blog est en partie écrit avec, et le choix de WordPress n’est pas un hasard, à l’époque c’était le seul blog gérable sur smartphone.

Les défauts; une multitude d’applications annexes, qui parfois vous font perdre des données; comme un carnet de recette que j’avais oublié lors de la mise à jour et qui s’est effacé. Mais c’est aussi son point fort vu le nombre d’applications on  y trouvera forcément son bonheur…

Un système très cadré, ses détracteurs disent que le système est fermé les utilisateurs piégés chez Apple. C’est aussi sa force, un ensemble cohérent. très contrôlé et relativement sécurisé.

Maintenant les barrières informatique sont faites pour être défoncées. Bienvenue dans le monde des Hackers et des iphones « Jailbreakés » qui utilisent aussi les sytèmes IOS et OS, mais à leur sauce. Comme quoi seuls les utilisateurs peuvent se créer leur propre barrière. Bienvenue dans le monde de « Cydia » et des « tweaks« . attention toutefois en cas de plantage du système vous en serez pour vos frais…
Maintenant il y’a de vieux iPhone… Gare à vos données personnelles, secteur à laisser aux pros.
Un système de spécialistes, les pros. De l’image et du son l’apprécient beaucoup…

Et un système de « m’as-tu-vu » ;-)))) autre traduction; ceux qui veulent se la « péter »… D’oú le choix des plus jeunes un système moins chère et alternatif…

Je rajoute ces lignes pour vous inciter à regarder l’émission « cash investigation » sur le marketing, sur les méthodes scandaleuses de la marque à la pommes, et la très mauvaise humeur du directeur France…

Chaos, vous avez dit Chaos

shapeimage_2Pourquoi Gusto, Vino, Écolo, Net

 On me demandait récemment pourquoi le site portait un nom si compliqué, la réponse est tout aussi compliqué, comme moi peut être :

En fait Gusto pour le goût, Vino pour le vin, écolo, sans commentaire et Net pour Internet, ce sont les 4 piliers de mes principales préoccupations. (hors famille et société) et puis il y a une deuxième raison, on peut penser que ces sujets sont sans lien apparent et je pense qu’au contraire ils sont liés, et que tout sur notre planète est inter-dépendant, et c’est pour ça que la vie est si compliqué.

L’illustration de cette « croyance » serait la théorie du chaos et le célèbre effets papillon. Ou du moins l’idée que je m’en fais.

Le Chaos comme ce blog, un joli « chaos » .

(Le Blog initial avait été créé avec « iWeb » qui fut abandonné, je l’ai recasé sur WordPress)
Ciao

Pain au levain naturel

tamagotshi alimentaire

Pain maison au levain naturel

Je n’ai pas encore testé cette recette avec du levain fermentescible du commerce, mais avec environ 25 grammes ça devrait le faire. Le levain naturel donne vraiment du goût au pain maison, donc pas nécessaire de rajouter quoi que ce soit.
Ce pain est parfait avec du beurre cru pour le « petit dej. » juste chauffer un tout petit peu au grille-pain… voir avec de la confiture de tomate verte, si vous en avez !

  • 150 à 200 gr de levain naturel (cela dépend de la force de votre levain)
  • 400 gr de farine de petit épeautre type 70
  • de 20 ml à 100 ml d’eau, cela va dépendre de votre levain
  • 1,5 cuillère à café de sel
  • Du temps beaucoup de temps...

Je mélange l’ensemble des ingrédients avec l’aide du programme pâte levée de la machine à pain.

Je commence par le sel dilué dans 20 ml d’eau suivi de la farine et du levain. l’eau est rajoutée peu à peu le but étant d’avoir une boule qui se détache des parois et qui soit assez souple.
Une fois le programme terminé, pétrissage rapide, et mise en forme dans la machine à pain ou dans un moule.
(on peut même retirer la pale de la machine à pain).

Vous pouvez partir au boulot vous cuirez au retour car il faut au minimum 5h de levée. Il ne vous reste qu’à utiliser le programme cuisson seul de votre machine ou de le cuire au four.
Le pain est cuit lorsqu’il est doré et qu’il sonne creux…

Doux et sucrés

emd_apifatigweb2Les Miels
(Billet écrit en 2010, mise à jour 2016)
Depuis 
l’écriture de ce premier « billet », le miel est devenu un produit de luxe, et l’abeille et ses cousines sauvages des espèces en danger. Des récoltes aux plus bas en 2014, rebondissent en 2015 de 10 000 à 17 000 tonnes, faisant de 2015 la meilleure année de la décennie. On en importent aux alentours de 40 000 tonnes. Et les trafics en tout genre se multiplient, des miels dans la grande distribution de piètre qualité.

Faire un « blogue » en grande partie sur la gastronomie c’est comme mettre un doigt dans un pot de miel, on ne sait plus où s’arrêter.

Les miels AOC français ne peuvent pas être Pasteurisés

Tout d’abord la liste des miels français les plus réputés ayant obtenu un Label de qualité français.

AOC – AOP Miel de corse – Mele di Corsica (mon préféré: « miel de châtaignier »une tuerie…)
Ce miel peut être des gammes variétales suivantes : Printemps; Maquis de printemps; Miellats du maquis; Châtaigneraie; Maquis d’été; Maquis d’automne.

  • AOC – AOP Miel de sapin des Vosges
  •  IGP Miel d’Alsace
    Miels produits en Alsace dans les départements du haut Rhin et du Bas Rhin.
    Devant porter l’une des mentions suivantes : Acacia; Tilleul; Sapin ;Châtaigniers; Forêt; Toute fleurs. 
    Le miel IGP d’Alsace fait l’objet d’une analyse physico-chimique et sensorielle de chaque lot.
  • IGP Miel des Cévennes, miel provenant de fleurs de milieux acide et sous influence méditeranéenne.
  • IGP Miel de Provence
    Vaste appellation pour le miel de Provence produit dans les départements :  04; 05; 06; 13; 26; 30 ; 83; 84. autrement dit la région Provence Alpes Côte d’Azur, plus l’Est du département du Gard et le Sud du département de la Drôme. conditions moins strictes que le miel IGP d’Alsace. Peuvent être exclus des miels ne provenant pas de la flore typique provençale. Analyse physico-chimique et étude des pollens en guise de contrôles.
  • Label Rouge Miel de Lavande et de Lavandin
    Conditionné au même cahier des charges que les miels IGP Provence.
  • Label Rouge Miel de sapin
  • Label Rouge Miel de Fleur
  • Miels Bio AB
  • Pour le label AB les nectars et pollen doivent se tenir à distance des sources de pollution et provenir de flore non traité, sauvage ou culture bio. Il existe d’autre Label que le label AB français.

En attendant d’en savoir plus, il vous reste la dégustation et vous pouvez vous rendre aussi chez votre apiculteur le plus proche, lui poser pleins de questions et poster un commentaire.

(À suivre)

Se déplacer à vélo

Le "Grand ParIs" en 1 suele prise

Chacun son truc, certains cyclistes ne jurent que par le bitume et semblent vouloir à tout prix circuler avec les voitures, je préfère, pour ma part, trouver des itinéraires alternatifs quitte à m’y reprendre à 15/20 fois pour trouver l’itinéraire idéal « mais ça c’est mon truc ».
Le plus dangereux ce n’est pas le vélo mais évidemment voitures et camions. En tant qu’automobiliste, j’ai expérimenté sur un rond-point une cycliste sur mon capot de voiture, j’ai eu la peur de ma vie et elle encore plus, j’ai un peu bousillé son vélo et son séjour cyclotourisme en France. Elle s’en est tirée par un état de choc, des égratignures et forcément pas de bons souvenirs .
Ce jour là j’ai réalisé plusieurs choses, les voitures sont de véritables dangers, les points morts redoutables, pour les vélos car avec le mouvement des 2 véhicules simultanés, un vélo peu disparaître derrière des montants trop épais. c’est pire pour les 4X4 et les camions, plus haut ils voient encore moins les cyclistes.
La seconde chose, les pouvoirs publics aménagent, sans pratiquer le vélo, d’où l’absence total d’itinéraires vélos dans la plupart des campagnes et à Paris (mais ça change), des pistes cyclables qui sont de véritables « usines à gaz »:
ça change de cotés de circulation tous les 200 mètres, tiens ! devine où est passé la piste cyclable ?.. sur le trottoir d’en face…
Enfin les routes à très fortes circulations sont connues !
Ne pas y engager les cyclistes et leur indiquer un itinéraire alternatif.

Donc quand j’ai commencé le vélo je suis parti à la recherche de ses itinéraires d’abord autour de chez moi puis de plus en plus loin, et j’ai découvert une seconde planète terre, plus cool, plus détendue, plus bucolique. Grâce à une « application » téléphone mobile comme « Strava » j’ai découvert un itinéraire alternatif pour rejoindre la forêt de Fontainebleau, presque complètement hors circulation… J’ai découvert que la voiture pour un trajet de moins de 3 kilomètres c’est ridicule, 5 kilomètres ça reste kif-kif, 9 kilomètres ça fait du sport, au delà c’est juste que du bonheur. Utilisateur énervé des transports en communs, je n’entends plus les : » suite aux feuilles mortes sur les voies, la circulation des trains est perturbés », « Suite à l’arrivée de la petite dernière de votre conducteur, votre train est supprimé ». J’entends désormais chouette je vais pouvoir déplier le vélo, ça tombe bien je ne connais pas ce coin là…


Itinéraire également disponible sur « Bikemap« .
A suivre… « Des idées d’itinéraires« .

Et Aussi « choisir un vélo« .
« Vélo suite« .

Vélo (suite)

emd_bromy_16 (1)

Vélo (suite).

Vous l’aurez deviné, j’ai plus que doublé le budget initial, et j’ai choisi le Brompton.
Donc depuis 2 ans j’ai eu le temps de faire quelques tours de roues et voici mes conclusions.
Prenez votre temps pour choisir, si vous vous déplacez à Londres il y a là-bas un grand choix de vélos, parfois confidentiels, mais très très large, car Brompton lancé dans les années 80, a vraiment créé un phénomène outre-manche. Ce qui n’est toujours pas le cas en France. Mais ça vient doucement à Paris oú l’on croise plus le « Fixie » vélo à pignon fixe en français.

Lors de l’achat du Brompton plusieurs possibilités s’offrent à vous, forme de guidon, pack selle en cuir Brooks, Porte bagages arrière, avant ou les 2. Sachez qu’avec un cadre en acier, il supportera même les grands gabarits jusqu’à 100 kilos, et une tige de selle grande est disponible gratuitement. Seul « hic » la taille du guidon n’est pas modifiable pour le moment. Mais il existe plusieurs formes de guidons pour differents usages.
Le poids, autour de 11,5 kilos, il peut être plus léger à voir dans les modèles « ligth » ou le beaucoup plus chère « Titanium » Le nombre de vitesses, 3 pour Paris, prévoir 6 si vous souhaitez tirer pleinement parti de votre vélo. Car avec ses petites roues les sensations la maniabilité sont très différentes d’un grand vélo, on peut prévoir une conduite très sportive, il faut alors donner de sa personne et accompagner le vélo dans ses mouvements, casque indispensable, démarrage imbattable. Les « auto-immobilistes » vous haïssent déjà…
Véritable couteau Suisse, ce vélo s’adapte à beaucoup d’usages et est très robuste. Se plie en un clin d’oeil, je suis donc tout naturellement devenu accro.

À suivre… (Se déplacer en vélo)

Les autres qui vous parlent de leur vélo…
Choisir un Fixie (là-bas)
Comparatif vélos pliant (là-bas)
Comparatif vélos pliant en anglais (là-bas)
Le Fixie toujours (là-bas) video « Le Monde »
Restaurer un vieux vélo (là-bas) « Vint’age of Bikes »
Et ma video forcément préféré… (là-bas)
Riese Muller et son Birdy (là-bas) Disponibles avec Brompton à Paris « Les Vélos Parisiens« .
Sans oublier les français avec Mobiky pour les très nuls en pliage…(là-bas) vidéo
Et aussi je viens de les découvrir « Sun city » pliant électrique fabriqué en France.
Le vélo « Sun City » vidéo…(là-bas)

Pâte à Pizza (MAP)

emd_patepizz_16 (1)

Recette pâte à pizza

  • Une demie cuillère à café de sel
  • 25 cl d’eau (attention ne pas tout mettre au départ)
  • 5 cl du huile d’olive (facultatif)
  • 400 g de farine, celle de petit épeautre, (moins de gluten) marche aussi.
  • Un sachet de levure de boulanger, ou 20 g de levain fermentescibles

Un brin de fantaisie avec des graines ou des herbes facultatif.

Mettre les ingrédients dans l’ordre dans la machine à pain, attention ne pas mettre toute l’eau en garder pour doser l’humidité de votre pâte. Elle doit faire une boule souple qui se détache des parois. Programme pâte levée…

Pain minute… ou plutôt galette.

emd_blog_painex15

C’est une recette que j’utilise lorsque je suis à court de pain, elle a l’avantage de ce faire avec tout type de farine. Et d’être ultra-rapide 15 minute.
Quantité pour une à deux personnes…

  • 100 grammes de farines
  • 50 gr. d’eau environ
  • 1 pincée de sel

Un brin de fantaisie si vous le souhaitez sous forme de graines ou herbes…

On mélange on fait une boule qu’on sépare en 4 pour faire de petites galettes à cuire à la poêle à manger le matin avec des œufs, ou arrosées de miel…

Variante, inspiration « crumpette ».

  • 50 gr de Levain
  • Une pincée de sel
  • 150 gramme de farine
  • 1/2 cuillère à café de levure
  • Eau pour obtenir une pâte assez compacte pour qu’elle puisse s’étaler facilement mais pas trop pour faire de petites galettes qui vont prendre un petit de volume pendant la cuisson à la poêle.

Variante version « Pancake »

Même quantité pour les ingrédients en ajoutant un oeuf et obtenir une pâte encore un peu plus liquide mais moins qu’une pâte à crêpes et une cuillère à soupe de sucre.

Choisir un vélo…

emd_blog_vélo15n

Les bonnes questions à se poser…

Vous habiter l’hémisphère nord aussi un achat pour Noël, est-ce une bonne idée…
Mais bon, vous êtes décidé, à quoi va vous servir ce vélo ?
Quel type de parcours ?
Le prix ?

Je peux vous expliquer comment j’ai choisi le mien…
J’habite une très lointaine banlieue d’une grande ville, et aller au travail devenait un vrai problème. impossible de trouver des places à la gare sans y passer 20 minutes;
jolie collection de papillons en tous genres sur le pare-brise… et horaires décalés; utilisation de plusieurs gares.
J’ai donc cherché un moyen de relier ces gares autrement qu’en bus, (trop peu de bus). Pour moi le vélo pliant était donc une évidence, je pouvais partir d’une gare pour revenir à une autre.
Mais que faire du vélo au boulot, j’ai un casier certes assez grand, mais pas assez pour y caser mon vélo. Et je ne travaille pas tous les jours au même endroit.

Mon budget, je comptais y mettre 500 € maxi (les données datent de 2013) J’ai donc commencé à lister sur internet tous les vélos susceptibles de me convenir.

  • Le Gitane Wavy, (made in France) mais en fait très peu d’information, une sorte de vélo fantôme. Dommage.
  • Le Dahon Cifo UC 16″, Dahon est une marque sérieuse et répandue, vélo assez compact. environ 530€
  • Blanc Marine 20 MP4, très peu d’infos sur le vélo prix environ 655€
    -Le Tilt Bitwin, un peu grand et mono-vitesse, bref pour le bitume, plat… exclu !
    -Le Arcade cobalt
  • Birdy de Reise Müller, un vélo allemand très haut de gamme, le mieux suspendu mais pas le plus pratique. À l’époque très chère aux alentours de 3000€;  Il existait aussi le Birdy Frog un velo ultra compact, fait pour la ville et le bitume.
  • Enfin le Brompton, qui était à l’époque hors de mon budget mais qui est la référence en matière de vélo pliant.
  • Bon il y en a plein d’autres, mais c’était ma sélection.

En naviguant sur les forums j’ai retenu quelques principes.

Comme des roues, pas au-dessous de 16 pouces, sinon inconfortable, et un cadre acier plutôt qu’ aluminium; qui a tendance à se gripper plus facilement au pliage.

À suivre.

 

Fudges

emd_fudges2015_bak

(Recette de la Mercotte très légèrement modifiée)

  • 170 gr de chocolat noir 70%
  • 130 gr de fruits secs, au choix: amandes, noisettes, noix de pécan ou  mélange.
  • 200 gr de lait concentré sucré.
  • 15 gr de Beurre.
  • 1 pincée de sel.

Torréfiez les fruits secs 10 min au four à 150 degrés, oú à la poële sans matières grasses.

Faire fondre, à feu tout doux, oú au bain-marie le beurre le chocolat avec le lait concentré, et le sel.
Rajoutez les fruits secs avant de verser dans un moule carré et faire prendre au réfrigérateur une fois refroidi pendant au moins 3 heures.
Pour les super gourmands ça devrait aller plus vite au congélateur, mais je ne sais pas si c’est très bon pour le chocolat…

Découpez des cubes, conserver au frais et dégustez.