Ah la meringue !

La difficile meringue ?

AH ! la capricieuse meringue, des blancs qui ne montent pas, qui s’écroulent, la cuisson raté, la réalisation de trucs collant aux dents et tout mou, ou dure à se casser les dents, complètement éclaté, indécollable de la plaque ou du papier sulfurisé…
Ne fuyez pas réussir de la meringue est une affaire de méthode et d’expérience mais pratique quand on a des blancs d’oeufs en trop.

Voici donc 2 sites qui m’ont permis de réaliser à peu près une recette convenable.
Des conseils parfois judicieux parfois contradictoire, à chacun de trouver sa voie.

Ce site , (mais il manquait quelques informations), comme huiler légèrement le papier cuisson et fariner ainsi que les détacher sans attendre après refroidissement du four. De plus la cuisson à été plus longue que prévu donc la prochaine fois je suivrais aussi  ces indications et je tenterais la meringue Suisse (plus facile à conserver).

Mais les miennes étaient très bonnes bien qu’imparfaites, une recette prochainement quand j’aurais réglé certains petits soucis. parce que là faut aimer le papier cuisson…